Quel exercice du mandat dans une société en mutation ?

Nouveau
Organisation, vie privée, vie publique, lien social, valeurs...

CONTEXTE

La conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle constitue une question d’intérêt général, prioritaire pour la performance économique et sociale de la France.

Les difficultés d’équilibre des temps de vie sont à l’origine de situations d’épuisement professionnel de plus en plus nombreuses. Ainsi, selon le BIT, le stress au travail coûte aux pays industrialisés 4 % de leur PIB, soit pour la France environ 60 milliards d’euros.

Avec la transformation digitale, l’intensification du travail ou encore l’augmentation du nombre de couples bi- actifs et de familles monoparentales, 7 actifs sur 10 disent manquer de temps au quotidien.

Les élus ne sont pas en reste. Sollicités au quotidien, soirs et week-end compris, les citoyens attendent d’eux, en cette période de désenchantement démocratique, un engagement de tous les instants. Cette mobilisation peut avoir un impact considérable sur des enjeux majeurs tels que la natalité pour les femmes élues, l’égalité femmes- hommes ou encore le bien- être au travail.

OBJECTIFS

La présente action de sensibilisation vise à permettre aux élus de prendre du recul vis- à- vis de leurs propres pratiques, en repensant leur organisation de travail et leur équilibre de vie.

PROGRAMME

  • Les éléments fondamentaux de la qualité de vie au travail
  • Le travail comme promesse d’accomplissement de soi
  • Travail réel et travail prescrit
  • Les différentes sphères d’épanouissement
  • Que faire pour tendre vers des bonnes pratiques ?
  • Du temps pour soi : apprendre à réorganiser son temps et affirmer son mode d’organisation
  • Des engagements fermes pour repenser son écosystème
Intervenant

BIYONG Yannick

directeur général de Logiques Publiques (Inspecteur des Finances publiques - Institut d’études Politiques de Lyon - Master 2 affaires publiques Université Paris Dauphine - Institut des Hautes études de Défense Nationale). Ancien collaborateur à la Présidence de la République, Yannick BIYONG a exercé des fonctions pendant 15 ans au sein de diverses administrations d’état major à l’instar du Secrétariat général des Affaires européennes (Matignon), du ministère de l’économie, de l’Industrie et du numérique (Bercy - bureau Asie et bureau de la politique commerciale, de l’OMC et des accords commerciaux de l’Union européenne), du Parlement européen et du ministère de la Justice (service des Affaires européennes et internationales).
Il dispose d’une très bonne maîtrise des institutions européennes, notamment dans les domaines des fonds structurels, des politiques commerciales et de concurrence.
Public
Élu(e)s, collaborateurs d’élu(e)s, cadres administratifs, agents de la collectivité
Durée
1 journée (9h - 17h)
Dates
Mardi 28 novembre 2017
Lieu
IFET, Paris