Politiques sociales et management (CPOM et COG)

CONTEXTE

Les politiques sociales ont évolué au cours des deux dernières décennies dans le sens d’une attention accrue apportée aux usagers ainsi qu’à leur famille (loi 2002-2 : droits des usagers, démarche qualité). Dans un contexte de contraintes budgétaires, de nouvelles règles de financements des organisations ont également été mises en œuvre (tarification à l’activité, CPOM, FSE Inclusion sociale).

Dans cette mutation, combinant à la fois objectifs sociaux et maîtrise des dépenses publiques, le management des équipes s’en trouve fortement impacté. Il s’agit donc de concilier le social et l’économique, dans une volonté néanmoins affirmée de préserver notre système de protection sociale tout en maintenant ce juste équilibre entre l’économique et le social dans le respect des usagers.

À la période passée des subventions allouées par les collectivités, succède donc aujourd’hui une ère nouvelle avec des règles établies (appels d’offres, mise en concurrence, indicateurs de résultats), et l’organisation doit devoir s’y adapter dans le bon accomplissement de ses objectifs sociaux et moraux. La fonction RH devient un pilier déterminant dans l’accomplissement des missions des professionnels.

Avec le départ annoncé et massif à la retraite de nombreux professionnels en charge des publics accueillis dans les structures du médico-social ou de l’insertion, les organisations vont devoir aussi trouver de nouveaux modes de management notamment avec les nouvelles générations de professionnels (Y et Z) et dont les attentes ne sont plus celles d’antan, gravées dans le marbre des statuts, les procédures interne, et orchestrées par un management souvent vertical.

Adeptes des nouvelles technologies et autres réseaux sociaux, ces nouvelles générations auront besoin de donner un sens à leur travail. Au-delà de leurs diplômes ou titres obtenus et des référentiels de compétences métier inhérents à la profession, il s’agit alors de ne pas les décevoir dans la prise en compte de leurs attentes et de parvenir, in fine, à les fidéliser.

PROGRAMME

  • Comprendre ces nouvelles générations dans ce qu’elles sont au travers de leur itinéraire, de leurs préoccupations et leurs attentes, eu égard à leur choix de métier
  • Comment les accueillir en stage qualifiant ou en recrutement dans l’idée de les associer, les responsabiliser (tutorat, binôme, implication dans les instances)
  • Au regard de leur élan et avec cette spontanéité qui les caractérise, faut-il privilégier la transversalité et le travail en mode projet ?
  • Le management participatif à réfléchir et à développer davantage
  • De la bonne gestion de ces ressources humaines, la bientraitance des usagers s’en trouvera d’autant mieux sauvegardée
Intervenant

BEN BACHIR Abdelhafid

Formateur, expert spécialisé dans l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des adultes en difficultés, principalement en milieu associatif, depuis près de 30 années.
Il a accompagné plusieurs collectivités, dans le cadre des clauses d’insertion dans les marchés publics notamment auprès de la communauté d’agglomération de Plaine Commune (93).
A ce titre, il s’est principalement investi, en qualité de consultant, dans le suivi socioprofessionnel des salariés en insertion.
Il a aussi accompagné la mise en œuvre de la loi RSA dans le département du Cher et l’animation du dispositif dans le département du Pas-de-Calais.
Public
Élu(e)s, collaborateurs d’élu(e)s, cadres administratifs, agents de la collectivité
Durée
1 journée (9h - 17h)
Dates
Jeudi 6 juin 2019
Lieu
IFET, Paris